L’UNAPP en bref...

  

   Présentation

   Partenariats

   Missions

   Historique

   Chantiers en cours

 
Historique

 

« Penser ensemble pour Agir Ensemble », une habitude qui remonte pour l’Unapp à sa création et qui se renouvelle constamment au fil des préoccupations mutuelles, du contexte national, de l’évolution du projet de l’Unapp et de l’arrivée de nouveaux acteurs. 

Interroger les pratiques associatives, inventer ensemble les moyens adéquats pour installer le parrainage de proximité à sa place au sein de la société civile, mettre en valeur son caractère innovant et contribuer à son développement a été à l’origine de la création en 2005 de l’Unapp – Union Nationale d’Associations de Parrainage de Proximité. Cet esprit anime toujours ses membres.

Depuis 2005, l’année de la finalisation de la Charte nationale du parrainage d’enfants, l’Unapp s’est engagée dans une démarche d’innovation indispensable à ses yeux pour répondre à son objet : contribuer à la promotion du parrainage sous toutes ses formes dans la diversité des acteurs et la définition d’une éthique partagée. 

Ses membres fondateurs sont des associations réunies entre 2000 et 2005 dans le cadre d’un « Collectif du Parrainage » prémisses de l’Union- qui a travaillé avec succès à approfondir la réflexion et les échanges entre ses membres et à susciter l’intérêt des pouvoirs publics vis-à-vis du parrainage avec la création du Comité National de Parrainage. 
 
Au sein de ce Comité, nommé en 2003, certaines d’entre elles – avec l’appui de toutes – ont contribué à l’élaboration du cadre national : la Charte Nationale du parrainage. C’est au moment de sa publication, qu’elles ont décidé de créer l’Unapp.

Son objet rempli, ce comité a disparu et les questions autour du parrainage ont été travaillées dans le cadre du Comité National de Soutien à la Parentalité établi pour 3 ans – 2010 2013 

Dans le cadre de ces travaux, l’UNAPP a travaillé à la reconnaissance du parrainage et à la nécessaire adaptation du cadre d’action national imaginé en 2005 pour permettre son développement dans la multiplicité des réponses potentielles. 
Les retrouver sur les Brèves de l'Unapp.

Le souci du développement du parrainage a conduit l’Unapp dès sa création à s’interroger sur la pertinence de ce cadre et de ses effets  Voir la rubrique documentation.

En 2012, l’Unapp  soucieuse de s’ouvrir à toutes les configurations d’acteurs porteurs de projets et de rendre plus visible encore la dimension participative de chaque citoyen engagé dans un projet de parrainage- y compris dans ses instances dirigeantes -  est devenue Union Nationale des ACTEURS  de parrainage de proximité et a modifié en conséquence ses statuts et son projet associatif. 

Certaines associations, en désaccord avec de projet, ont alors quitté l’UNION : Le Centre Français de Protection de l’Enfance, Horizon Parrainage Lyon et Montpellier, CP17.  Depuis d’autres l’ont rejointe. 

UNE APPROCHE NOUVELLE POUR LE PARRAINAGE 
La liberté d’adhérer, la volonté de s’interroger sur le sens de l’action, l’analyse des effets des déclinaisons pratiques, les travaux scientifiques s’appuyant sur les expériences associatives y compris dans le cadre européen, la participation es qualité aux instances nationales liées au parrainage, les différents partenariats permettent aujourd’hui d’approcher autrement la question du parrainage, de réinterroger les manières d’agir – la gouvernance2- et d’ouvrir de nouvelles pistes pour l’action.

L’interrogation éthique sur les déclinaisons concrètes des valeurs de respect, de réciprocité, de responsabilité, de liberté indispensables à la construction de relations humaines dans la confiance, sont sans cesse à l’œuvre pour penser et agir « le parrainage du 21e siècle ». Le projet associatif adopté par l’UNAPP en 2012 inscrit le parrainage comme les actions dans une « responsabilité sociale partagée ». 

En découlent trois grands axes pour l’action de l’UNAPP : 
  • partir des besoins et des aspirations des personnes, 
  • s’attacher à respecter dans l’engagement associatif la volonté de s’inscrire dans des projets porteurs de sens, l’utilité sociale et de satisfaction personnelle, 
  • s’inscrire dans des partenariats. 

Le cadre d’action national imaginé en 2005 pour le parrainage d’enfants est inopérant depuis 2010 – processus d’enregistrement de l’adhésion ineffectif - date à laquelle il a été décidé de le revoir. Voir la Unapp sur ce sujet.


Les « guides pratiques Enfance et parrainage » version papier ont alors été passés au pilon mais laissés en ligne sur le site du ministère jamais réactualisé, pas plus que les sites publics.

Faute d’instances de travail appropriées depuis 2012, aucun travail n’a pu être entrepris dans la concertation. 

Aucun lien n’est fait au niveau national entre les différentes déclinaisons du parrainage dans les politiques publiques ce qui est réellement un frein pour l’action.

L’Unapp a poursuivi ce travail porteur d’un nouveau cadre pour l’action. Voir les Chantiers en cours 

En 2012 l’Unapp a réuni 250 personnes lors d’un Colloque «  Le parrainage à la croisée des Chemins » faisant le point de l’avancée des travaux et des perspectives pour l’action 


Travaux Au niveau Européen 

La Charte EU sur le parrainage «  mentoring et befriending »  a été  élaborée dans le cadre Européen par l’Unapp et des partenaires Britanniques, Allemands, Belges et Espagnols 2007 2010  [pdf] 
Partant de ce qui rassemble au-delà des différences propres à chaque pays et à chaque programme, ce travail a permis de dégager des valeurs communes dans un continuum allant du « Mentoring » tutorat avec un objectif à court terme au « Befriending » parrainage ( littéralement devenir ami). 
Valeurs et principes d’actions peuvent alors se décliner dans une multiplicité de projets locaux et nationaux. Les liens entre eux – faire connaissance dans le cadre d’une action de type tutorat et devenir amis – voir entrer dans un projet de parrainage – permet de sortir d’une logique de dispositif assez propre à la France.
En ouvrant une vision plus large de ce type d’entraide entre les personnes et les générations, ce travail est extrêmement riche de promesses d’avenir pour rendre visibles et compréhensibles toutes ces déclinaisons dans une multitude de projets en France.
L’essentiel : ne rien céder aux valeurs déclinées en principes d’action – sorte de « minimum commun » pour une éthique et une sécurité dans l’action.
Un réseau Européen constitué de 2007 à 2010 pour diffuser la Charte EU du parrainage élaborée entre partenaires de 5 pays est en sommeil faute de moyens. 

Les travaux de la Fondation du Roi Beaudouin (Belgique) sur le mentorat des jeunes en situation de risque- Condition de réussite des projets  - contribution de l’Unapp pour la France  Des citoyens ordinaires mettent leur expérience de vie au profit du développement et de l'émancipation de ces jeunes.